SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Chères amies, chers amis,

Nous sommes heureux de vous présenter le projet de notre liste pour le renouvellement du Conseil national du Mouvement Démocrate.

Cette liste est celle des huit départements franciliens. C’est donc la vôtre. Les personnalités qui la composent représentent la diversité de notre mouvement. Élus nationaux, régionaux ou municipaux, responsables de mouvements départementaux ou de sections locales, militants, ils sont tous pleinement impliqués dans la vie de notre parti.

Ensemble, nous vous proposons une ambition. Celle de défendre un centre fort, uni, indépendant, libre de ses choix et de ses alliances. C’est ainsi que le Mouvement Démocrate, avec nous, avec vous, continuera à jouer un rôle déterminant au sein de la vie politique française. C’est-à-dire de montrer la voie vers une société humaniste, une société de liberté, de solidarité et de justice.

Avoir l’honneur de vous représenter au sein du Conseil national serait, bien sûr, une grande responsabilité. Chacune et chacun d’entre nous aura à cœur de l’exercer avec la plus grande fidélité aux idées et aux valeurs que nous partageons, défendons et voulons voir progresser dans le débat public.

Amitiés démocrates,

PASCAL GIAFFERI

Conseiller municipal de Sèvres, Conseiller régional d’Île-de-France

PHILIPPINE LANIESSE

Conseillère du 19ème arrondissement, Conseillère régionale d’Île-de-France, vice-présidente du MoDem 75

JEAN-BAPTISTE HAMONIC

Délégué départemental du MoDem 78

NOS AMBITIONS

POSITIONNEMENT

  • Nous voulons que le MoDem soit l’acteur du rassemblement d’un centre fort, uni, libre et cohérent, qui soutienne toutes les idées et initiatives conformes à l’intérêt supérieur de notre pays.
  • Nous souhaitons que le Congrès soit l’occasion d’initier un travail programmatique approfondi, de manière à réaffirmer les grands marqueurs idéologiques du MoDem.
  • Nous porterons l’ambition d’un échange ouvert avec les autres formations politiques sur les grands sujets sociétaux afin de confronter et enrichir nos points de vue par le dialogue. A ces fins, nous favoriserons l’organisation de grands débats thématiques associant acteurs de la société civile et de la vie politique.

ORGANISATION INTERNE

  • Nous voulons qu’une réflexion sur une réforme des statuts et du règlement intérieur soit engagée rapidement et qu’elle associe l’ensemble des adhérents de notre mouvement.
  • Nous souhaitons que nos derniers succès électoraux nous permettent d’être plus visibles et que de nouveaux visages émergent. Ceux-ci devront refléter la diversité du mouvement, en permettant notamment aux jeunes d’exercer des responsabilités.
  • Nous voulons relancer le travail de formation, grâce notamment à un échange de bonnes pratiques et à la mise en place d’un « parcours du nouvel adhérent ». Pour les élus, nous nous appuierons sur les travaux de l’institut de formation des élus démocrates en suggérant que puisse être communiqués un planning prévisionnel et un catalogue de formation.
  • Nous proposerons la mise en place d’une commission de réflexion sur les nouvelles formes de militantisme chargée de doter les mouvements départementaux d’outils de militantisme innovants.
  • Nous accentuerons l’effort de développement d’outils numériques permettant une plus grande association des adhérents à la vie du parti sur le modèle de la plateforme “AgoraDem”.
  • Nous proposerons aux Jeunes Démocrates de développer un système de parrainage à destination des nouveaux jeunes adhérents afin que ces derniers puissent rapidement trouver leur place dans notre mouvement.

FUTURES ÉCHÉANCES

  • Nous réaffirmons que l’Europe est notre destin commun et nous souhaitons que la voix du MoDem soit toujours plus présente sur ce sujet. Les élections européennes de 2019 doivent être un objectif essentiel.
  • Nous souhaitons que les mouvements départementaux et régionaux soient considérés comme de vrais acteurs de la vie de notre mouvement. Les élections locales de 2020 et 2021 devront être préparées au plus près du terrain.

MOUVEMENTS DÉPARTEMENTAUX

  • Nous proposerons la rédaction d’une charte des moyens des mouvements départementaux destinée à préciser la méthode d’allocation des moyens financiers et matériels accordés à chaque mouvement départemental et les modalités de compte-rendu de l’utilisation de ces moyens.
  • Nous proposerons de mettre à disposition des mouvements départementaux et régionaux des supports administratifs et matériels qui permettront aux sections locales de mutualiser des prestations (experts-comptables, imprimeurs, maquettistes etc.).
  • Nous demanderons à ce que la notification aux mouvement départementaux de nouvelles adhésions se fasse dans des délais plus courts afin d’accueillir les nouveaux venus dans les meilleures conditions.
  • Nous demandons que le renouvellement des instances départementales soit l’occasion de relancer l’union régionale en Île-de-France, dans une logique de travail, de cohésion et d’efficacité.

COMMUNICATION

  • Nous souhaiterions que soit poursuivi l’effort de communication interne. En particulier, chaque Conseil national pourrait donner lieu à un ordre du jour plus développé et à un relevé de décisions. Chaque prise de position thématique pourra aussi être systématiquement transmise aux adhérents.
  • Nous suggérerons que soit actualisée la rubrique « Nos propositions » du site internet du Mouvement Démocrate, en nous appuyant sur le travail programmatique qui aura été initié au Congrès.
  • Nous demanderons qu’un kit de communication actualisé soit transmis aux mouvements départementaux, comprenant notamment la charte graphique, différentes formes de logos, des modèles personnalisables de tracts et affiches…

ILS NOUS SOUTIENNENT !

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

CONTACTEZ-NOUS PAR MAIL